Le Grimoire de Vaÿre Maÿlise B.

Le Grimoire de Vaÿre  Maÿlise B.

La scène (6)

Sur la rive des songes aux multiples douceurs, en cette belle saison qui s'endort, voit octobre s'éteindre pour laisser place à novembre.

L'effluve de mon encrier se vêt d'une couleur de quiétude, j'effleure ma plume sur cette feuille de costume en soie, qui n'est que tendresse sous les mots de l'émoi.

Je lève les yeux vers cet horizon d'un ton azur, où l'automne perd ses couleurs de jaune orangés, elles embellissent un dernier instant cette scène sous une diffusion de passion aimée !

 

456925__empty-bench-in-fall-scene_p.jpg

 

Sous les allées de chênes

Des rives endormies ;

Les feuilles s'égrainent

Sur ce sol dégarni.

 

D'un pas nonchalant

Elle flâne en toute piété ;

Sur ce gravier blanc

Symbolisant

L'élégance, la beauté !

 

 

Un merle sifflote

Un pigeon roucoule ;

Toute leurs notes

S'unissent à la foule !

 

Un chien joue

À la balle endiablée ;

Son maître déjoue,

Sa folie enjoué !

 

Une vieille dame

Assise sur un banc ;

Admire et acclame

Ce tableau plaisant !

 

Une péniche s'amarre

Sur le ponton vieilli ;

Le matelot d'un regard

Épie la scène, et sourit !

 

...........

 

Sur la rive endormie,

Tout s'éveille ;

Tout est merveille,

Elle, elle attend son ami !

 

Elle guette l'horizon

Savourant cette scène ;

Écoutant chaque sons,

En ce silence qui s'égraine !!!

 

.........

 

Cette rive est enchanteresse,

L'eau est prodigieuse ;

Offrant à sa plume audacieuse

Une scène sur toile

Que l'encre caresse !

 

Maÿ-Lise B.

30/10/15

 

 

 image prise sur le net



06/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres