Le Grimoire de Va˙re Ma˙lise B.

Le Grimoire de Va˙re  Ma˙lise B.

odes


"L de la Liberté..."

 Comme je le dis souvent et vous le répéterai fréquemment, la vie nous offre une multitude de bons, mais aussi un zeste de mauvais (l'un ne fonctionne point sans l'autre! Eh oui ! c'est ainsi...). En ce début d'année, je dois vous avouer que d'aventures en péripéties les heures furent des journées et les journées furent des mois...

 

 

Bref, pour moi, la vie n'est point ennuyante, il y a toujours le mauvais qui se mêle au bon, ce qui me permet toujours de rebondir et d'avancer sans jamais baisser les bras !

"C'est cool, le fardeau est un diabolique, il ne cesse de frapper lorsqu'on ne l'attend point !" me dit ma voix intérieure.

 

"Voyons, passons à autre chose, mieux vaut se changer les idées, non? Quant aux restes, tu sais le mauvais, ça ira mieux demain, tournons la page, faisons abstraction à tout ceci, époussetons l'endroit..." lui réponds-je avec le sourire sur les points de suspensions.

 

................................................

 

 

     Depuis un petit bout de temps, je regroupe tout mes écrits, je les range, je les arrange ; et, je dois vous avouer que ce n'est pas une mince affaire, étant un peu désordonnée pour ne point dire bordélique (sourire) il m'est difficile de remettre en ordre mes 10 années de plume qui gratouille le papier (mon premier écrit date du 10 décembre 2005) avec parfois une encre un peu asséchée, des feuilles un peu folles et des mots un brin rocambolesque (remarquez, ça ne change pas beaucoup ! (re-sourire).

 

 

En 2007, assise sur ma Pierre Grise Mine, près de Saulum (mon confident), aux "Champs des Kaminosas", un beau jour de décembre, ne sachant que faire de ma vie, ma plume naît sous le nom d'Alex la fripouille, et décide d'aller sur une plate-forme dont je ne citerai point le nom puisqu'elle fut l'agrum' mêlée au maux en nous évinçant quelque temps plus tard... puis, à temps perdu, je faisais quelque créations sur dayli... ( ça ! c'est pour un petit descriptif de passage de ma vie antérieur...)

Voyons, retournons à mon grimoire d'écriture...

 


Étant une grande fervente de la Liberté, unie très souvent à Dame Nature, j'aime le petit peuple du dessous, surtout les petits lutins et les elfes des bois qui ornent en décorations mes bibliothèques où les livres s'entassent.



C'est ainsi, que je vous partage avec le plus grand plaisir ma première ode elfique intitulée "L de la Liberté" que je corrige ce jour :

 

 

"J'entends le chant de ma muse me conter quelques mots doux à vous partager. Ma plume est là pour les écrire, et pendant ce temps, moi, je rêve de sentir mes ailes pousser pour pouvoir les propager..."

 

"Alex, accoudée au balcon,

Un regard posé sur l'horizon,

Une mélodie offrant le ton,

Un mot à mot portant message

À toutes les nations !

À toi, ma plume,

À toi, Ailes de la Liberté"

 

 

Le soir me parant

De mes ailes aimant,

Voler en toute Liberté,

À travers le monde : te propager.



Ailes de la Liberté,

L doit se répandre à travers l'Humanité.

 

Cette liberté m'offre des ailes,

Me procurant toujours de belles étincelles ;

Une jolie Lumière s'éveille,

Chaque jour passant est une merveille.

 

Ailes de la Liberté,

L doit garder cette Luminosité.

 

Elfe vénérant la Liberté,

La défendre est une Priorité ;

Dire tout haut une pensée,

Est une devise, toujours à Méditer.

 

Aile de la Liberté,

L doit être Préservée.

 

Elfe aimant le sourire et plaisanter,

Les larmes peuvent aussi couler ;

Les rires, les pleurs ne sont pas une idiotie,

Se sont de belles émotions, des envies.

 

Ailes de la Liberté,

L le droit de s' Extérioriser.

 

Elfe ayant de la conscience et des sentiments,

Aller vers quelqu'un en l'Aidant,

C'est lui tendre la Main,

Réflexion que devrait avoir tout les humains.



Ailes de la Liberté,

L le Devoir et le Savoir de Donner.

 

L'elfe dit :

Aimer une personne n'est point un Châtiment !

Il ne faut pas Attendre un Retournement ;

C'est le Coeur qui doit Parler,

Non d'attendre de se faire Aimer.

 

Ailes de la Liberté,

L le droit d' Affectionner.

 

L'elfe pense :

Essayer, c'est aller plus loin ;

Si l'on échoue, il ne faut pas être chagrin.

Le risque n'est pas un danger,

Mais avant tout, un Bonheur d'Être Expérimenté.

 

Ailes de la Liberté,

L droit de se Tromper et d'Être Pardonné.

 

La Liberté,

C'est avoir le droit :

 

D'Aimer, de Vivre en Paix, en toute Sérénité ;

De Rêver, d' Espérer, de Défendre, de Donner ;

Dans le Respect de chacun, tel qu'il soit !

 

Ailes de la Liberté,

L répand ce Message à travers l'Humanité.

 

Ailes de la Liberté,

Je viens de te chanter.

Ailes de la Liberté,

Unissons nous pour te Préserver.

 

Maÿ-Lise

écrit en 2008

revue de jour : 15/01/16


15/01/2016
10 Poster un commentaire

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser